[Back In The Dayz: Rap Version] Big Daddy Kane : It's A Big Daddy Thing

Publié le par Crazy Horus

Big Daddy Kane - It's A Big Daddy Thing (1989)

Big-Daddy-Thing.jpg


Second opus du prince de Brooklyn introduit à partir de 1984 par Biz Markie au sein du mythique Juice Crew tenu par le taulier Marley Marl. Celui-ci le signera par la suite sur son propre label Cold Chillin’ dès son premier album Long Live The Kane. Avec It’s A Big Daddy Thing, Kane affiche un paradoxe assumé : pimp un jour, rappeur « conscient » empreint d’afro centrisme un autre, le MC conserve en revanche son éternel ton de séducteur ainsi qu’un goût immodéré pour le bel entourage… Son flow affûté, et ses lyrics à la rime parfaite en font un rappeur hors pair.

Double sens assumé It’s A Big Daddy Thing reste un des projets majeurs de l’histoire du rap US sur lequel la crème des prodos de l’époque s’est penchée : Easy Moe Bee, Marley Marl, Prince Paul sans oublier Mister Cee et ses cuts légendaires. Pur produit du sampling de la fin des 80’s, l’album est chargé de boucles de James Brown (« Calling Mr Welfare », « Mortal Combat »), d’Albert King (« Young, Gifted and Black »), ou de Booker T & The MG’s (« Another Victory »). La liste est longue mais le sample a contribué à façonner d’autres morceaux dantesques comme « Smooth Operator », « I Get The Job Done », « To Be Your Man » ou « Young, Gifted & Black ». L’ensemble est un bouillon de rap incisif et torride aux forts accents soul. Vous avez dit classique ?

 

Tracklist
1-It's a Big Daddy Thing
2-Another Victory
3-Mortal Combat
4-Children R The Future
5-Young, Gifted & Black
6-Smooth Operator
7-Calling Mr. Welfare
8-Wrath of Kane (live)
9-I Get The Job Done
10-Ain't No Stoppin' Us Now
11-Pimpin' Ain't Easy
12-Big Daddy's Theme
13-To Be Your Man
14-The House That Cee Built
15-On The Move
16-Warm It Up, Kane
17-Rap Summary (Lean on Me Remix)


 


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

drill 25/02/2010 10:30


Album intemporel et pourtant pas facile d'accès. Mais cet album comme tant d'autres montre encore une fois la relation très intime du rap avec le patrimoine musical de James Brown. Classique sans
protestation !


Crazy Horus 26/02/2010 00:15


Difficile d'accès si on a écouté que du rap mid 90's et après, mais le truc contient des ogives monstrueuses donc c'est dommage pour ceux qui n'écoutent pas du gros son 87-92 ils passent à côté de
trucs énormes ;) Pour James Brown c'est clair que les prods ne lésinent pas sur les samples mais ouais c'est tellement bon, ça donne une nouvelle vie au morceau. Prochain Back In The Dayz : Rap,
probablement un truc laid back west coast pour les old timers qui kiffent les grosses basses ronflantes et les accords funky ! surprise car le mec n'est pas super connu, indice : Too Short mais ce
n'est pas lui...