[Back In The Dayz: Rap Version] Kurtis Blow : Kurtis Blow

Publié le par Crazy Horus

Kurtis Blow : Kurtis Blow (1980)

kurtis-blow.jpg

Kurtis Blow né Kurtis Carter est une figure inévitable lorsqu’on évoque l’histoire du rap et du hip hop en général. Premier rappeur à signer sur une major (Mercury) après avoir tenté une percée avec le titre « Christmas Rappin » à l’heure où personne n’aurait mis un dollar sur un artiste rap, Blow frappe fort avec cet album éponyme qui reste une référence. Le titre « The Breaks » devient ainsi disque d’or aux USA notamment grâce à ces verses mythiques repris à la pelle quelques années plus tard :

  Clap your hands everybody
If you got what it takes
'Cause I'm Kurtis Blow and I want you to know
That these are the breaks

Entouré par le manager Russell Simons, futur patron de Def Jam, Kurtis Blow est de plus en plus convoité à la radio et en studio. Ce premier opus lui a ouvert les voies du succès grâce à une recette faite de boucles funky et d’un flow graduel si typique des années 1980 et qu’on retrouve à la même époque chez Sugarhill Gang. Par endroits, l’album se fait plus rock comme sur le prédicateur « Take Care Of Business » ou plus mélodieux sur « All I Want In This World (Is To Find That Girl) ». Le temps était encore aux sections rythmiques avant l’explosion des sampleurs. Des musiciens comme Eddie Martinez (connu pour avoir collaboré avec Run DMC) et John Tropea (Eric Clapton, Paul Simon) ont ainsi contribué au succès.

 

Tracklist

1.Rappin’ Blow (Part 2)

2. The Breaks

3. Way Out West

4.Throughout Your Years

5.Hard Times

6. All I Want Is This Girl

7.Taking Care Of Business

 


Commenter cet article

drill 16/04/2010 13:10


Ah kurtis... MC ou entertainer ? toujours est-il que l'enfoiré reste une légende vivante de Brooklyn. Après je conseille pas l'ensemble de la disco car elle peut être très vite lourdingue et la
vibe très vieillotte.