[Back In The Dayz: Rap Version] Schoolly D : Smoke Some Kill

Publié le par Crazy Horus

Schoolly D : Smoke Some Kill (1988) Schoolly-D.jpg

Il faut le dire et le répéter tellement la chose paraît incongrue, le G-Rap est né à Philadelphie. Schoolly D en est le précurseur et l’instigateur. NWA ne fera qu’exacerber les codes du genre avec le talent qu’on leur connaît. Schooly School, c’est avant tout un palmarès impressionnant (neuf albums) avec une carrière qui débute dès 1986 avec un premier LP Schoolly D qui comporte notamment le fameux « P.S.K » (pour Park Side Killas, le nom de son crew) qui fera très vite tourner la tête à Ice T, rien que ça. Avec Smoke Some Kill, troisième essai et peut être le plus marquant, le rappeur accompagné de DJ Code Money déballe un son dépouillé de tout artifice. Pur produit du sampling et de la boite à rythme bon marché (à l’exception de « Another Poem », « Signifying Rapper » et « No More Rock N Roll » qui utilisent en plus guitares, basses et drums), Schoolly D ne s’encombre pas avec les poses qui ne lui sont pas naturelles. Le langage y est cru, explosif et direct.

Scholly-755067Au-delà des mots, c’est l’attitude qui compte. Celle du young gangsta et l’art du storytelling qui va avec, largement inspiré d’Iceberg Slim. Smoke Some Kill c’est aussi un des derniers albums de rap à n’avoir pas déclaré ses samples, avant l’avalanche de procès… Ainsi, se bousculent les Commodores sur « Treacherous », Sly and The Family Stone sur « Mr Big Dick », Herbie Hancock et James Brown sur « Smoke Some Kill » et « We Don’t Rock, We Rap » et surtout Led Zeppelin et sa boucle de « Kashmir » que l’on retrouve sur « Signifying Rapper » bien avant la version conventionnelle de Puff Daddy. Autant de titres incendiaires et irrévérencieux qui font de cet opus une œuvre maîtresse.

 

Tracklist

1.Smoke Some Kill (3:28)
2.Here We Go Again (2:43)
3.Mr.Big Dick (4:36)
4.Gangster Boogie II (3:43)
5.This Is It (Ain't Gonna Rain) (3:56)
6.Another Poem (4:20)
7.We Don't Rock, We Rap (3:17)
8.Signifying Rapper (4:51)
9.No More Rock N' Roll (3:52)
10.Same White Bitch (Got You Strung Out On Cane) (4:19)
11.Treacherous (4:27)
12.Black Man (4:19)
13.Coqui 900 (3:30)
14.Fat Gold Chain (3:01)

 


 

Commenter cet article

drill 18/03/2010 11:38


Personnage précurseur du G Rap mais aussi d'une certaine radicalité Nyorkaise. Dans l'ensemble, ses albums vieillissent mal mais il est important de connaître son oeuvre pour comprendre l'arrivée
du Gangsta Rap


Crazy Horus 18/03/2010 13:16


Ouais assez radical ce mec. Comme beaucoup il a commencé le rap pour se faire des gonzesses, ça éclaboussait pas mal, comme Kool Herc, c'était la classe. Comme tu l'as dit ses albums vieillissent
assez mal (celui là peut être moins que les autres) et le mec était radical question son car il était pour la stricte utilisation du sampling traditionnel pour produire. Après il a pas mal
vadrouillé, genre DJ pour raves techno et fournisseur de son pour Abel Ferrara (Bad Lieutenant). Rendons à César ce qui appartient à César ;)


SnowgoonS 17/03/2010 20:44


Elle est vraiment sympa quand même ta section Back In The Dayz, merci pour la découverte


Crazy Horus 17/03/2010 22:05


merci de rien ;) j'essaie de mettre un peu de tout, du connu, du moins et du bcp moins. Idem en soul/funk.