Dâm Funk : Toeachizown

Publié le par Crazy Horus

 


Novembre 2009, Los Angeles, un vaisseau spatial semble flotter au dessus de la ville. A son bord un homme un peu fou, à l’aspect baroque, affublé d’une crinière noire ondulée savamment étudiée et d’une paire de lunettes aux montures épaisses. Cet homme c’est Dâm Funk, musicien original, père de ce qu’on nomme aujourd’hui le « modern funk ». La rampe s’abaisse dans une épaisse mer de fumée alors que de l’intérieur de l’énorme machine nous parvient l’écho d’un son ample, mat, d’une profondeur insondable. L’artiste le plus décalé du funk depuis Georges Clinton fait ainsi son apparition, sa silhouette baignant dans une lumière bicolore faite d’un rouge criard et d’un bleu glacial. Au cœur de sa main droite sa dernière invention : le mystérieux Toeachizown, double album insaisissable qui repousse les frontières de l’électro-funk.

Comme son créateur, l’opus est intemporel, bien que nourri du funk des années 1980 dont on ressent la forte influence. Au-delà, de l’anachronisme apparent, Toeachizown est une mer musicale qui ne demande qu’à être explorée. L’expédition sera longue (2cd et 5min en moyenne pour chaque titre) mais riche. Car Dâm Funk semble avoir mis en forme son éclectisme musical. S’y mêlent jazz soyeux, electro-funk aux sonorités rondes et délicieusement polies rebondissant sur des beats percutants, secs et froids. L’ensemble donne un résultat surprenant d’originalité et de raffinement.

Il sera difficile de se lasser d’un tel opus tant celui-ci révèle au fur et à mesure des écoutes des agréments nouveaux, parfois cachés sous la trompeuse simplicité de certains titres. Un travail d’orfèvre, taillé avec fièvre et passion qui mérite la plus grande estime. Les influences sont à la fois multiples et ténébreuses.Toeachizown  est comme suspendu dans l’air, hors du temps, flottant sur des basses volumineuses et une musicalité psychédélique presque ineffable. Un voyage au long cours intergalactique que Dilla aurait apprécié.

 


Publié dans Soul-Funk

Commenter cet article

Victor 12/12/2009 11:42


Je cherche partout cet album mais impossible de le trouver...
Tu pourrais pas m'aider sachant que si j'aime, j'achererais l'album ??? Ca serait super, merci ! Vu comment tout le monde en dit du bien, j'ai pas envie de passer a coté !


Crazy Horus 12/12/2009 17:25


tu peux le choper sur le site de la fnac ou à la fnac même ou sur amazon.fr ;)


iki 30/11/2009 18:14


Je suis contente que tu ne sois pas partie dans un délire de clash ou quoi pour une remarque comme celle-ci. Perso, je me disais, il va certainement mal le prendre. Mais c'est plutôt cool de voir
que tu le prends comme. Pour mettre mon blog dans ta blogroll ! why not, si ce que je fais te plaît, c'est cool ! On peut échanger de la visibilité ... :D


Crazy Horus 30/11/2009 19:32


Pas de problème, ce n'est que de la musique et puis j'accèpte quand ce n'est pas de le pure méchanceté. Sinon ton blog est sympa je t'ai ajouté dans mes liens ;)
En tout cas passe quand tu veux ça sera avec plaisir.


iki 30/11/2009 00:01


"L’artiste le plus décalé du funk depuis Georges Clinton.." Et Roger, Prince, Larry Blackmon, Allen Jones, Deodato (producteur de Kleeer ou Juicy) dans tout ça ?

Je peux comprendre qu'il faille chercher l'accroche lorsque l'on fait une chronique mais de là à faire avance rapide.


Crazy Horus 30/11/2009 10:22


Ouais j'ai été vite en besogne sur ce coup je te l'accorde, bien que je considère tout de même que Dam Funk reste un poil plus barré que Prince mais bon c'est une question de point de vue.
D'ailleurs je n'ai jamais été un gros fan de Prince... (et oui il y en a ! ;))

Au fait si ça te dit je peux te mettre dans mes liens. Fais moi signe, ton blog a l'air intéressant.


Victor 22/11/2009 20:50


Ok, ben merci c'est déja sympa d'avoir pris un peu de ton temps pour écouter ce que je fais. Si jamais tu approfondis l'écoute (si t'as le tps bien sur), hésites pas à revenir me dire, car
j'aimerais bcp un avis "plus étoffé" de ta part :) PS : t'es sur Last.fm ou pas ? Car j'viens de m'inscrire.


Sagittarius 21/11/2009 17:02


Et 1 CD de + à acheter, la chro m'fait envie. Pis ça fait un moment que je m'étais pas offert un disque de chez Stones Throw.