Marco Polo & Ruste Juxx : The Exxecution

Publié le par Crazy Horus

marco-polo-ruste-juxx-the-exxecution-cover-450x448.jpg

2010, les temps sont rudes pour les MC à la gomme. La grande faucheuse récolte le fruit de son labeur, la moisson à été bonne une fois de plus… En guise de bras armé, la mort s’est offert deux bourreaux de choix en la personne de Marco Polo et de Ruste Juxx, exécuteurs consciencieux de la sale besogne, fossoyeurs appliqués des âmes égarées. Après une collaboration avec Torae un peu décevante sur Double Barrel, le producteur canadien s’est accoquiné cette fois-ci avec le rappeur du Boot Camp pour un opus dont le titre colle parfaitement au concept de rap hardcore.

Au sein des quartiers lugubres de NYC, The Exxecution se dresse tel un échafaud ensanglanté pour MC et producteurs corrompus. La sentence du beatmaker est irrévocable. Epaulé par DJ Revolution (« The Exxecution Intro »), l’homme clef des introductions aux cuts assassins, Marco Polo conduit le condamné au pied de la guillotine sur un air macabre, afin que Ruste Juxx, parfait dans son rôle d’agent d’exécution, prononce la peine capitale (« Death Penalty ») et lave le plancher de ce sang impur.

Les têtes tombent au rythme implacable du verbe. Le béton se gorge de liquide pourpre et la lame ne cesse de trancher, encore et encore. La tuerie transporte bientôt les deux garçons bouchers dans une folie débridée (« You Can’t Stop Me ») et  mettent en garde les détracteurs de l’underground sur le transcendant « Watch Your Step ».

Le ton est clairement affiché, les deux hommes ne sont pas là pour faire dans la dentelle. Pour cela, ils tranchent avec frénésie dans la chair de leurs victimes au son d’un « Rearview » aux forts relents de putréfaction et autres miasmes putrides. Même apaisés, nos égorgeurs invétérés conservent cette froideur intacte qu’ils expriment sur des titres à la profondeur insondable comme « I Am On It », « Wings On Your Back » et d’inviter les carnassiers de Black Moon sur « Lets Take A Sec » au beat relevé par des violons amorphes à la beauté ténébreuse. Lancés à la poursuite de leurs proies jusque dans les caves obscures du hood nauséabond, « Bread On Ya Head » fait office d’hymne épique à cette chevauchée sauvage. Une fois rejoints par les seconds couteaux que sont Rock et Freddie Foxxx, le carnage est inévitable sur « Take Money » malgré des drums un peu faibles, mais qui n’entravent en rien la détermination des intéressés. L’hémoglobine se répand sur le sol, abreuvant ainsi les égouts de ce nectar issu de leurs vendanges féroces.

The Exxecution, fleuron de la débauche hardcore marque incontestablement au fer rouge ce début d’année. Polo et Ruste forment un duo féroce et très imagé, peu enclin aux concessions, sorte d’inquisition moderne du rap ou de régulateur c’est selon. L’album y délivre une force brute ainsi qu’une grande maîtrise tant du point de vue des productions que du flow. Une excellente livraison après les dernières prestations mitigées des deux personnages.       

249498.jpg249498.jpg249498.jpg249498.jpg


Publié dans Rap

Commenter cet article

HIP HOP ADDICT 02/08/2010 02:10


Gros skeud ruste ma fait plaisir sur le skeud grosse présence au mic marco polo fait bien ltaff 15/20


1989 Somethin' 13/04/2010 13:39


Je reviens à la charge après avoir saigné cette galette comme il se doit. Effectivement, gros skeud. Pour le comparer au Double Barrel, un peu dans le même style bien patate, The Exxecution est
nettement plus réussi, sans pour autant perdre cette homogénéité propre aux deux albums et je ne me fais pas trop de soucis quant à la durée de vie de ce dernier. Ruste Juxx est également plus
consistant et surtout beaucoup plus expérimenté que Torae derrière le mic, moins linéaire.
Mentions spéciales aux boucheries que sont "The eXXecution Intro", "Let's Take a Sec", "Bread on Ya Head" & "You Can't Stop Me", énormissimes.
Bref, un must-have en ce début d'année pour tout amateur de rap hardcore.
16,5/20


Crazy Horus 13/04/2010 14:00



J'étais sur que t'allais kiffer mon gars ! c'est clair que cet album a une bonne durée de vie, supérieure à Double Barrel que je ne saigne plus depuis longtemps. a + et merci d'être passé !



Crazy Horus 06/04/2010 13:23


Davounex...?


Midnight-Marauder 02/04/2010 17:34


J'avais apprécié les vidéos que Marco Polo faisait pour promouvoir ses albums, en faisant des beats chez lui, je trouvais ça intéressant ... Sinon bah faudra que je me l'écoute en entier, à part
Take Money je connais rien d'autre ...

PS : je vais p-e mettre des nouveaux articles sur mon blog parce que je vais à Prague pendant 5 jours. Donc j''ai déjà repéré quelques disquaires (je vais près du Pont Charles pour info) donc je
sais pas si par hasard tu y es déjà allé, si tu as des bons endroits ? :p


Crazy Horus 02/04/2010 22:56



Bon voyage ! tu vas voir Prague c'est super beau, j'y suis allé il y a quelques années, ça a du changer depuis. Je suis allé sur le Pont Charles, c'est magnifique par contre niveau son je me
rappelle que c'était pas ça...ils découvraient AC DC et Nirvana, ils étaient tous fans à l'époque. Par contre il me semble qu'il y a un bon public pour le hip hop en général. Qui sait tu feras
peut être quelques affaires. Amuse toi bien en tout cas. Préviens moi quand tu auras ramené du son. A + !



zero cool 29/03/2010 10:37


Hey!
High-five Gazier!
Toujours dans la musique infernale...
Si t'aimes autant qu'avant la littérature. J'te conseille
Forteresse de solitude de Jonathan Lethem.
Brooklyn des années 70. Entre graffitis,soul,drogue et comics !
A+ au détour d'une page web...


Crazy Horus 29/03/2010 11:28


Okay c'est noté, je kiffais déjà pas mal Selby pour l'ambiance BK années 60-70 ou Paul Auster dans un tout autre genre donc ça m'intéresse. Vu que t'as l'air de me connaître un peu et que je ne
vois pas qui tu es, je te demande donc qui es tu ?  Merci pour le livre en tout cas ;) Ciao !